Woodom Décoration,Jardin Idees d’allees de jardin en bois

Idees d’allees de jardin en bois

Vous ne voulez pas d’un chemin en pierre ennuyeuse dans votre jardin ? Alors, construisez un chemin en bois. Cependant, créer de belles allées de jardins n’est pas si simple. La plupart du temps, les jardins sont équipés de dalles. Ceux qui préfèrent sortir des sentiers battus et ne veulent pas poser de dalles construisent tout simplement un chemin en bois dans son jardin. Dans cet article, nous avons rassemblé pour vous de superbes idées d’allées de jardins en bois et en parpaings.

Allée de jardins en planches de bois

L’allée de jardin en bois est la manière la plus simple de construire un chemin en bois. Pour ce faire, utilisez des planches ou des lames de bois. La plupart du temps, les planches sont reliées entre elles par une simple ossature. Pour les planches épaisses, il suffit de rectifier légèrement le sol avant la pose, puis d’enfoncer les planches dans le sol à l’aide d’un marteau lourd ou d’un vibrateur. Cela fonctionne surtout dans les sols mous.

Allée de jardins enroulables

C’est une véritable alternative, surtout pour les sols sablonneux. Les planches reliées entre elles par du fil de fer, sont enroulées et fixées au sol à l’aide d’étriers métalliques ou de simples piquets de tente. Un autre avantage est que vous pouvez déplacer le chemin rapidement si nécessaire. Les allées de jardins enroulables sont surtout utilisées pour des constructions limitées dans le temps, comme pour des fêtes et pour de petites terrasses en bois dans le jardin.

Allée de jardins en rondelles de bois

L’allée de jardins en rondelles de bois attire l’attention. Si vous utilisez des bois différents, l’ensemble devient encore plus vivant. Lors de la construction, il faut toutefois veiller à ce que le sol soit plat et solide.

Le mieux est de compacter le sol avec du gravier et du sable, puis de poser les rondelles de bois dessus. Si vous les peignez au préalable, ils seront plus résistants aux intempéries. Posez les rondelles les unes contre les autres de manière à ce qu’elles se touchent. Elles se soutiennent ainsi mutuellement. Lors de la pose, veillez à ce que les rondelles ne soient pas placées à des hauteurs différentes, sinon vous risquez de trébucher.

Une passerelle en bois

Lorsque le sol est très humide ou qu’il faut même traverser de petits cours d’eau dans le jardin, la passerelle en bois comme chemin de jardin s’impose. La plupart du temps, ces chemins sont construits sur des pieux.

Par ailleurs, il est toutefois possible de surélever légèrement la passerelle à l’aide de bois transversaux, par exemple pour dissimuler de petites transitions de terrain. L’avantage d’une telle passerelle plane est qu’elle permet aux personnes à mobilité réduite de se déplacer plus facilement.

Allée de jardin en copeaux de bois

Le chemin de jardin en copeaux de bois est beau, pratique et « posé » en un clin d’œil. Et en plus, il est bon marché. Toutefois, de tels chemins ne conviennent que pour les sentiers peu fréquentés. En effet, ils n’offrent pas de protection contre l’humidité et ne permettent pas de garder les chaussures propres. En revanche, ils permettent de marcher pieds nus en été. Et l’aspect naturel est tout simplement imbattable.

Allée de jardins en parpaings

Les allées de jardins en blocs de béton sont moins chères que les bois et les pierres naturelles. Les revêtements en béton sont disponibles sous différentes formes avec des structures de surface variées. Seule la résistance de la couleur est inférieure à celle des pierres naturelles. Vous trouverez des briques d’argile cuite dure dans les formats et les couleurs les plus divers dans les magasins de matériaux de construction. La coloration de base majoritairement rouge s’harmonise merveilleusement avec le vert de la végétation. Le matériau flammé séduit par son jeu de couleurs rustique.

Lors de la pose d’un chemin de jardin en dalles de béton, vous devez prévoir des joints suffisamment larges pour que l’eau de pluie puisse s’infiltrer sans problème. L’idéal est ce que l’on appelle un écopavé. Dans ce cas, l’évacuation des eaux se fait par les joints, les orifices d’infiltration ou le pavé complet en béton à gros pores. Pour que l’infiltration soit garantie, la fondation et le matériau ainsi que les joints doivent être adaptés les uns aux autres.

Related Posts